Rechercher

L’ABC DU GYM À LA MAISON

Vous songez à transformer une pièce en gym à la maison, mais vous n’avez pas envie d’embarquer dans des rénovations ? Pas de problème ! Il est facile de s’équiper à petit budget pour une salle d’entraînement, avec le moins de travaux possible. Il suffit de bien identifier vos besoins en matière d’équipement et de mise en forme et hop ! Votre salle de sport maison sera prête en un tournemain. Aménager un gym sans rénover Commencez par choisir la pièce qui vous servira de gym à la maison. La pièce idéale doit être lumineuse (pour aider à la motivation !), avoir au moins une fenêtre et être bien ventilée. On recommande une surface minimale d’environ 10 mètres carrés, pour avoir l’espace nécessaire afin de bouger sans risquer d’accrocher quelque chose ! Une chambre inutilisée au sous-sol fera très bien l’affaire. Sinon, si vous installez votre gym au rez-de-chaussée, pensez à bien ventiler la pièce et souvenez-vous que certains équipements peuvent être bruyants, comme le vélo stationnaire. C’est un pensez-y-bien si vous êtes en immeuble d’habitation ! Ensuite, pour une salle fonctionnelle, misez sur les menus travaux à petits prix :



  • Peinturez les murs en blanc ou d’une couleur pastel, pour une pièce bien claire ;

  • Libérez le plancher le plus possible, en posant au mur le ventilateur et la télévision par exemple. Il vous faut un dégagement de 2 mètres autour de vous ;

  • Installez un très grand miroir où vous pouvez vous voir de la tête aux pieds. Vous n’avez pas à en faire tailler un sur mesure, certains détaillants vendent de grands miroirs sans contours que vous pouvez juxtaposer les uns à côté des autres ;

  • Prévoyez du rangement, par exemple sous forme de casiers ou de paniers, pour tous les accessoires. C’est à la fois plus esthétique et plus prudent !

  • Ajustez l’éclairage selon le sport choisi, en optant pour de la lumière naturelle pour le yoga et toute autre activité douce et une lumière bien vive pour la musculation et le cardio ;

  • Si le budget le permet, investissez dans un tapis en mousse pour les exercices de style yoga, et un tapis en caoutchouc pour les appareils de musculation et le vélo. Le tapis peut couvrir une partie seulement de la pièce, là où vous ferez vos exercices, nul besoin de refaire tout le plancher !



Si vous ne pouvez consacrer une pièce entière à votre gym maison, vous pouvez aussi délimiter l’espace en utilisant des paravents ou de grands meubles de rangement (qui auront là une double utilité). Ce sera pratique notamment si vous comptez utiliser une partie de la salle familiale au sous-sol. Encore là, la pose d’un tapis de mousse servira bien pour identifier l’espace dédié au sport. Petit budget : l’équipement beau bon pas cher Une fois la pièce aménagée, vous devrez vous équiper. Pas besoin de vous lancer dans de folles dépenses : le strict minimum suffit pour un entraînement complet. Vous pouvez facilement mettre la main sur l’équipement nécessaire pour moins de 200 $, selon vos besoins. Voici quelques essentiels à se procurer et leur prix moyen :

  • Un ballon d’exercice ou ballon suisse (une trentaine de dollars, selon la taille)

  • Des élastiques avec différentes résistances (une vingtaine de dollars)

  • Une roulette pour les abdominaux (20 $)

  • Un rouleau en mousse, pour détendre les muscles (25-30 $)

  • Un haltère russe ou kettlebell (entre 40 $ et 140 $, selon le modèle et le poids)

  • Un tapis de yoga (entre 25 $ et 100 $, selon l’épaisseur et la qualité)

  • Une corde à sauter de qualité (15 $)

Cette liste d’essentiels vous sera aussi utile si votre espace consacré à l’entraînement est limité : il suffit de peu pour rester en forme sans trop déranger les voisins ! (Dans ce cas, omettez la corde à sauter…) Moyen budget : comme une vraie salle de sport Vous avez un peu plus de budget et vous aimeriez vous équiper de façon plus complète ? Voici ce que vous pourriez ajouter à la liste précédente, moyennant environ 750 $ :

  • Des poids libres (environ 150 $ en comptant le rangement)

  • Des poids pour les chevilles (25-30 $)

  • Un ensemble composé d’un élastique et de poignées (30-35 $)

  • Un ballon lesté ou médecine-ball (autour de 30 $)

  • Un ensemble de TRX (courroies suspendues) (130 $)

  • Une barre de traction (50 $)

  • Un step d’aérobie (40 $)

  • Un banc ajustable ou bench (100 $)

  • Un minitrampoline (200 $)




Tenté par des équipements typiques du gym ? Bien entendu, le vélo stationnaire, le tapis roulant, l’elliptique et le rameur demandent plus d’espace et un plus grand investissement. Mais, si vous recherchez une expérience complète pour votre gym à la maison, voici comment choisir l’appareil qui vous conviendra. Le vélo stationnaire : c’est un bon choix si l’espace au sol est limité, comme c’est l’appareil le plus compact. Certains se plient même pour un meilleur rangement. Comptez environ 500 $ pour un modèle de qualité. Le tapis roulant : idéal pour les adeptes de la marche et de la course à pied, il est cependant plus dispendieux. Prévoyez environ 1 000 $ pour un tapis de marche et 1 500 $ pour un appareil combinant marche et course. L’elliptique : il convient bien aux marcheurs et coureurs qui aimeraient un exercice avec moins d’impact sur les articulations. Il se détaille autour de 1 000 $. Le rameur : cet appareil, populaire chez les adeptes de CrossFit, fait travailler les groupes musculaires principaux. Il coûte environ 800 $. Gardez l’œil ouvert sur les sites de petites annonces et dans les ventes de garage l’été : il n’est pas rare de trouver ces appareils en bon état à un prix raisonnable. C’est aussi une bonne option si vous avez un budget limité ou si vous n’êtes pas sûr d’aimer ce genre d’appareil. Enfin, peu importe l’aménagement de votre gym, avec petit ou grand budget, il est important de confirmer si votre couverture d’assurance pour vos biens meubles est toujours adéquate compte tenu de vos nouveaux achats. De leur côté, les projets de rénovation de plus grandes envergures devraient être déclarés à votre assureur afin de vérifier s’ils ont une incidence sur votre couverture. Une bonne assurance habitation est une assurance à jour ! En collaboration avec Promutuel Assurance

Source : Via Capitale

2 vues0 commentaire